14, Rue Bertrand Robidou

35000 Rennes, France

caroline.pannetier.naturopathe@gmail.com

Tél : 06 03 68 26 06

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon

© 2018 par Caroline Pannetier. Créé avec Wix.com

Voir les mentions légales

Rechercher
  • carolinepannetier

Le pollen ou votre allié automnal

C'est le début de la semaine, il fait gris et froid, j'ai eu envie de commencer ma cure de pollen pour être en forme avec l'arrivée de l'hiver. Le pollen est un superaliment car il est très concentré en nutriments (vitamines, minéraux, antioxydants, protéines...), c'est donc votre allié de l'automne.



Le pollen et les abeilles

Nos amies les abeilles adorent ces petites graines jaunes qui sont en fait leur nourriture préférée, à elle est à leurs larves. Ce sont de vraies travailleuses, elles n'arrêtent jamais. Dans une ruche elles sont nourrice, nettoyeuse, architecte, manutentionnaire, ventileuse, gardienne mais aussi butineuse, le tout autour de la reine, qui elle, pond les oeufs. Finalement, le pollen, ce sont les éléments reproducteurs mâles des plantes qui viennent sur leur pâtes quand elles butinent. En effet, les plantes ne pouvant bouger, elles échangent leurs gènes avec le pollen grâce à leurs transporteurs, les abeilles. Une fois sur les pâtes des abeilles, celles-ci les diffusent quand elles butinent de fleurs en fleurs. Merveilles de la nature... Le pollen restant sur leurs pâtes est ensuite transformé en pelotes dans lesquelles elle rajoute des enzymes.


Composition du pollen

Comme je le disais, le pollen est rempli de nutriments :

  • des acides aminés essentiels à l’organisme avec une concentration 5 fois supérieur à celle de viande !

  • des minéraux (calcium, chlore, cuivre, fer, magnésium...)

  • des vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B9, C, de la provitamine A

  • des glucides (30 à 50% de glucose et fructose)

  • des ferments lactiques qui réensemence la flore intestinale et des levures

  • des enzymes et coenzymes,

  • mais aussi des stérols, substances bactériostatiques et de croissance, pigments, arômes et huiles volatiles...

Comme vous le voyez, cette bombe nutritive est utile pour nous. Elle va stimuler la production de neurotrasmetteurs (phénylalanine, tryptophane, dopamine, arginine), assainir l'intestin, mais aussi renforcer le système immunitaire. Parfait pour faire face à l'arrivée de l'hiver. Une petite cure pour le changement de saison est accueillie avec bienveillance par notre corps.


Quel pollen choisir ?


Il existe différents types de pollen. Déjà, il y a le frais, le sec et le congelé. Le sec est plus facilement trouvable et son mode de conservation plus pratique. Je me suis donc tournée vers celui-ci. Toutefois, les ferments lactiques et les levures ne seraient que dans le pollen frais. Il est donc préférable de le consommer frais si vous souhaiter dynamiser votre flore intestinale. Je vous recommande d'aller directement voir un petit producteur près de chez vous qui aura lui même prélever son pollen. Certains les sèchent ou les vendent frais. Essayez les deux et voyez ce que vous préférez. C'est important également pour le goût. En effet, le pollen a un goût particulier qui peut faire un drôle d'effet au début. J'avoue que ma première cuillère n'a pas été une partie de plaisir ! J'ai vraiment du mal avec le goût. Mais, comme on peut le manger avec des fruits ou dans une vinaigrette pour une salade par exemple. Personnellement, j'ai réussi à le manger dans un smoothie avec des fruits rouges qui prennent bien le goût du pollen !

Il existe également plusieurs variétés: de ciste, de châtaignier, de pavot, de saule, d'aubépine... Chacun a des propriétés différentes.


  • Le pollen de cyste

C'est le spécialisé dans la reconstitution de la flore intestinale ! Il est anti-inflammatoire, il favorise le transit, il lutte contre la fatigue et les déséquilibres dues aux stress, carences, pollutions etc. et stimule le système immunitaire. Il a également un goût plus sucré que les autres.

C'est celui que j'ai choisi.

  • Le pollen de châtaignier

THE antioxydant ! Il convient bien pour la régulation hormonale féminine, notamment en période de ménopause. C'est également un très bon protecteur du système nerveux.

  • Le pollen de cerisier

L'ami des femmes enceintes. Parfait pour le 1er trimestre notamment pour l'allaitement. Il favorise l’ovulation et la nidation.

  • Le pollen de saule

Le spécialiste des yeux ! Ses antioxydants sont favorable pour la santé de la rétine, donc intéressant si vous avez des problèmes de vue.

  • Le pollen de bruyère

L'ami de notre circulation ! Il favorise la micro-circulation en ayant une action de nettoyage de notre système circulatoire. Intéressant pour la circulation cérébrale et la capacité de mémorisation. Parfait pour les étudiants et les séniors. En plus, il augmente la fixation du calcium et rééquilibre notre thyroïde.

  • Le pollen d'aubépine

Riche en fer, c'est le chef dans la formation normale des globules rouges et de l’hémoglobine. C’est le plus riche des pollens en protéines végétales, et compense donc idéalement les régimes végétariens et végétaliens.



Cure de pollen

Elle se réalise sur 21 jours et se déroule comme suit :

  • Prendre 1  cuillère à soupe de pollen dans la bouche le matin à jeun. Bien mâcher les pelotes et bien saliver avant de les avaler.

  • Vous pouvez également le prendre avec un fruit doux (pomme, poire, banane, datte...), un smoothie...

Pour information, les pollens sélectionnés par les abeilles quand elles butinent sont des "pollens lourds entomophiles" donc peu voire non allergisants.


Pour ma part, c'est parti ! Je reviendrai vers vous pour vous parler des effets à la fin de ma cure.