14, Rue Bertrand Robidou

35000 Rennes, France

caroline.pannetier.naturopathe@gmail.com

Tél : 06 03 68 26 06

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon

© 2018 par Caroline Pannetier. Créé avec Wix.com

Voir les mentions légales

Rechercher
  • carolinepannetier

Les algues : des légumes marins !

J'aime appeler les algues les légumes marins, car ce sont de petites plantes qui poussent sous l'eau et qui sont de vraies richesses au niveau des vitamines et minéraux.



Les bienfaits des algues

Les algues sont riches en vitamines A, B1, B2, B6, B9, C, mais également en antioxydants (bio-lavonoïdes et caroténoïdes).

Il est également important de noter qu'elles ont une bonne teneur en protéines, donc très intéressantes pour les régimes végétariens et végétaliens.

Sans oublier la forte présence de sels minéraux. Elles sont riches en magnesium, du calcium, du potassium et du fer ! Ainsi, elles ont le pouvoir de basifier notre organisme, souvent trop acide selon notre hygiène de vie, notre stress et l'endroit où nous vivons.

Finalement, celui qui va le plus nous intéresser, c'est l'iode qui va réguler notre thyroïde !

  • Petit focus sur l'iode

J'aimerais faire un petit focus sur l'iode car notre unique source d’iode est l’alimentation. Il se trouve uniquement dans les océans donc si l'on vit loin d'eux, nous n'en trouvons pas ailleurs à part dans les produits marins. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle les industriels en ont rajouté dans notre sel. Mais que permet l'iode ? Elle va permettre la fabrication de la T3 active qui est essentielle à notre organisme.

Pour faire simple, la glande thyroïde est une glande en forme de papillon qui se trouve dans le cou et qui sécrète des hormones thyroïdiennes (les T3 et T4) sous l’action d’une hormone hypophysaire (la TSH). La T4 est produite en quantité importante par la thyroïde, contrairement à la T3. Pourtant, nous avons besoin de la T3 active pour quasiment tous les processus physiologiques de notre organisme (la régulation de notre métabolisme de la température corporelle, de la croissance biologique, du rythme cardiaque...etc). Pour fabriquer de la T3 active, notre organisme va utiliser de la T4 par désiodation grâce à une enzyme spécifique, la 5′-désiodase (c'est le moment technique de l'article, tenez bon !). Pour réussir cette transformation, il a besoin de certains éléments, et notamment de l'iode (mais aussi du zinc, des vitamines, de la tyrosine...etc). Donc, l'iode est nécessaire au bon fonctionnement de notre glande thyroïde, et du coup au bon fonctionnement de notre organisme !


La consommation d'algues 


Les algues ne sont pas très présentes dans notre culture, si l'on compare à la culture japonaise par exemple. Pourtant, comme nous venons de le voir, elles sont une source interessante de minéraux et de protéines.

  • Quelles algues consommer ?

Elles sont vertes, rouges, ou brunes ; et il en existe deux types : celles de mer et celles d'eau douce.

Les algues de mer

Nous trouvons la wakamé,la kombu, la nori, le haricot de mer, la laminaire, l'agar-agar, ou encore la dulse.

Les algues d'eau douce

Celles-ci se trouvent dans nos lacs et nos étangs. Il y a la chlorella, la spiruline, ou encore la klamath.


  • Comment les consommer ?

Elles sont vendues en magasins bio fraîches ou déshydratées en paillettes, ou encore déjà préparées en tartare. On peut donc les consommer cuites ou crues. Evidemment, les préférer crues pour garder toute leur richesse nutritionnelle.

Lorsqu'elles sont séchées : on les garde en paillettes sur nos assiettes ou on les réhydrate dans de l'eau pour en faire des tartares ou des pâtés végétaux. Le petit plus c'est qu'on peut les garder très longtemps en évitant le contact avec l'humidité. Lorsqu'elles sont fraîches : on les rince bien en les faisant tremper pour enlever le surplus de sel. Et on les mange soit crues, soit cuites, soit en tartare ou encore pâtés.


  • Petite recette de tartare d'algues

Mixer 50gr d’algues*, une échalote, 3 cornichons et/ou câpres, 1 belle gousse d’ail, le jus d’un citron, 3 càs d’huile d’olive, 1 càs de vinaigre de cidre, 1 càs de tamari, du poivre et/ou baies. Dégustez avec des crudités ou sur un pain maison au levain.

*Si elles sont déshydratées, pensez à les réhydrater préalablement.


J'espère que cet article vous aura apporter quelques éclairages sur ces merveilles de la nature !


Pour une remise en place générale de votre hygiène de vie, n'hésitez pas à prendre RDV (0603682606).